Catherine, Charles, Dorian et Océan n’ont ni la parole pour s’exprimer ni la marche pour se déplacer. Damien Fritsch, cinéaste, a partagé le quotidien et l’intimité de ces jeunes atteints de handicaps cérébraux et moteurs et de leur famille durant quatre ans. Il en a tiré un film sensible et nullement larmoyant, montrant leur manière de vivre leurs relations au monde qui donne à voir la richesse, la connaissance et l’amour que ces enfants et adolescents apportent à celles et ceux les entourant.

À la demande de parents d’enfants et d’adolescents polyhandicapés heurtés par le regard porté sur les aspects stigmatisants de leur situation, le cinéaste Damien Fritsch a réalisé un film sur leur vie.


Inédit en DVD dans les médiathèques.

Note d'intention du réalisateur : Il y a dix ans j’ai fait un film Le monde du bout des doigts avec des personnes aveugles de naissance pour conjurer cette peur de devenir aveugle moi-même. Plutôt que de parler de la cécité, je m’étais intéressé à ce qui les particularisait. Ils étaient comme nous avec la vue en moins. Pour ce film, j’ai pu prendre le temps, absolument nécessaire, pour découvrir l’univers des polyhandicapés. Je suis allé dans une quarantaine de centres en Alsace, à Paris, en Lorraine, en Suisse, en Belgique, en Espagne, j’ai rencontré des enfants, des adolescents, des parents, des professionnels, des institutions, des chercheurs, afin de comprendre, de sentir cette vie-là et d’envisager ce film avec eux. (...) Cette multitude de possibilités chez les personnes que j’ai rencontrées m’a rassuré pour envisager un film et m’a amené à concentrer mon regard sur ce qu’ils savaient faire et non pas sur leurs manques. « Faire avec ce qu’on a et avec ce qu’on est » voilà un peu le mot d’ordre de ce projet de film. Partant de là j’ai fait mes choix et laissé libre mon imaginaire. Le propos de ce film sera de voir vivre des enfants et jeunes polyhandicapés et de permettre au spectateur, grâce au cinéma, de prendre du recul face à des personnes qu’il a du mal à regarder dans la réalité. Avec ce film je veux empêcher la mise en ordre de la pensée sur « les polyhandicapés » et sur le handicap de manière générale. Je souhaite au contraire que ce film suscite des questionnements, quitte à nous renvoyer à nos propres limites. Je tiens donc à porter un regard singulier sur un monde différent du nôtre, avec des êtres différents de nous pour les révéler par ce qui les particularise. Et ce qui les particularise est peut-être justement quelque chose qui est, paradoxalement, semblable à nous.  Il y a peut-être quelque chose d’insupportable à cet endroit : c’est la vie qui continue malgré tout, malgré l’apparente laideur, malgré l’apparente souffrance. C’est d’une humanité difficile à accepter dont veut témoigner ce film.


Damien Fritsch est réalisateur et professeur de cinéma. Il a obtenu une maîtrise d’ethnologie à l’Université des Sciences Humaines de Strasbourg et intervient depuis 1993 au Lycée Stanislas de Wissembourg dans une section Cinéma. De 2003 à 2009, il est chargé de cours à l’Université Marc Bloch de Strasbourg (Master Pro Documentaire). Il a notamment réalisé :  Les Enracinés (2005) et Le Monde du bout des doigts (2000), pour lequel il obtient le Grand Prix du festival Filmer en Alsace 2001 et le Prix SCAM du meilleur documentaire de création, 2002.


Retrouvez en cliquant ici d'autres films réalisés par Damien Fritsch disponibles en DVD dans les médiathèques.

Retrouvez en cliquant ici d'autres films de la sélection Caméras des différences disponibles en DVD dans les médiathèques.

Retrouvez en cliquant ici d'autres films de la Collection vidéothèque "Vivre ensemble" disponibles en DVD dans les médiathèques.


Retrouvez " au fil du parcours... " d'autres films dans lesquels les personnages ont une présence au monde différente.

En cours de chargement ...
Ce film est accessible pour un public entre 12 et 99 ans.
La présence d'un adulte est conseillée pour les plus jeunes.

On en parle ...