Barbe bleue, une femme au physique androgyne et ambigu, vit seule dans une immense demeure. Un jour, se présentent à sa porte une mère et son fils. Film expérimental, le conte de Perrault revisité à la manière freudienne : la princesse a une barbe bleue, le prince est une fille…

Traverser le miroir, c’est vivre ou revivre ce moment de solitude, de questionnement et de souffrance intérieure qu’est le passage de l’enfance à l’âge adulte. Au travers de trois de ses contes filmiques - Souffler n’est pas jouer, La Femme qui se vit disparaître et Bluebeard - l’artiste décrit la frayeur de l’enfant contraint de rompre avec ses liens antérieurs et le déchirement qu’engendre la séparation. Dans les films, comme dans l’exposition, l’isolement réel et symbolique est matérialisé par des espaces clos et oppressants. Insomnia, le lit à baldaquin baigné de lumière rose, à la fois séduit et inquiète. Sa présence résume la dualité essentielle du conte, et tout l’enjeu de l’œuvre d’Alice Anderson : derrière la fantaisie et le jeu se cache une réalité amère. Maud Jacquin, coscénariste de l'exposition "Miroir Miroir".  Lire la suite

Alice Anderson est artiste, réalisatrice franco-britannique, scénariste, directrice de la photographie et monteuse. Elle a notamment réalisé Souffler n'est pas jouer, en 2005, l'histoire d'un père qui compte sur la réussite de sa fille à un concours de saut périlleux pour empocher l'argent du prix. Puis, en 2009, The Night I became a doll.

Le travail expérimental d’Alice Anderson puise dans les registres d’une possible autobiographie, où le réel et l’imaginaire se trouvent conjugués. Elle construit au travers de films, d’installations et de photographies une succession de contes « freudiens ». Jouant avec le temps et l’espace, elle nous invite à pénétrer dans un monde mystérieux et troublant. Elle raconte des histoires étonnantes, où règne une atmosphère aussi intense et étrange que celle des rêves. Les images, aussi lisses que parfaites, servent d’écran à la noirceur et à la violence des situations qu’elle met en scène.

En savoir plus sur Alice Anderson
 

Retrouvez  d'autres films de la sélection Caméras de l'expérimental disponibles en DVD dans les médiathèques



Retrouvez "au fil du parcours..." un autre film d'Alice Anderson.

En cours de chargement ...
Ce film est accessible pour un public entre 18 et 99 ans.

On en parle ...