Dans un quartier populaire de Glasgow, Joseph et Hannah, deux écorchés de la vie, se rencontrent. Joseph, vieillissant, au chômage, est dévoré de l'intérieur par une rage inextinguible qui lui fait emprunter les voies de l'autodestruction. Sa rencontre avec Hannah, une travailleuse sociale marquée par sa foi religieuse, pourrait changer sa vie. En dépit de tout ce qui les sépare, Joseph et Hannah nouent un rapport de confiance, dont le mari de la jeune femme, James, prend ombrage. Hannah, cependant, sous ses apparences lisses, cache un lourd secret dont la révélation menace de les bouleverser toux deux et de confronter à nouveau Joseph aux démons de sa vie passée.

Un premier long métrage viscéral, âpre et plein d'humanité. Un court métrage réalisé en 2007 par Paddy Considine, Dog altogether, et qui a été primé aux Bafta Awards 2008, est à l'origine de Tyrannosaur.


* Prix spécial du jury - Fiction étrangère, pour Paddy Considine, Sundance Film Festival 2011.

* Hitchcock d'or et prix du meilleur scénario au Festival du film britannique de Dinard 2011.

* Prix du meilleur film britannique indépendant au British Independent Film Awards 2011.


Sensation du festival de Sundance en 2011, ce film marque les débuts d'un jeune cinéaste anglais qui semble, avant tout, avoir voulu se mettre, généreusement, au service de l'acteur Peter Mullan. Avec sa belle gueule de dur cogné par la vie et son air de porter sur ses épaules le passé de ses personnages, Mullan a un don pour émouvoir, que ce soit chez Spielberg (il jouait le père déchu dans Cheval de guerre) ou chez Ken Loach (My name is Joe, 1998). Il interprète ici un type misérable, malheureux, violent, qui traîne ses démons dans la noirceur de Glasgow. Noirceur soudain éclairée par le sourire d'une femme, une bonne âme animée par la volonté de faire le bien, de réparer le mal. C'est la rencontre de la bête et de la bonté. Sous ses airs de cinéma réaliste et social, Tyrannosaur développe, en fait, un exercice du portrait : définir rapidement des rôles pour mieux, ensuite, affiner leur approche et révéler leur complexité. (...) L'émotion l'emporte grâce à l'interprétation d'Olivia Colman, une actrice peu connue sur laquelle le réalisateur a misé, sans peut-être imaginer qu'elle volerait à ce point la vedette à son partenaire Peter Mullan. Frédéric Strauss. Télérama.fr


Paddy Considine est un réalisateur, scénariste et acteur anglais. Il rencontre dès les années 1990, Shane Meadows, futur partenaire de cinéma. Il commence à jouer dès lors dans de petites productions telles que A Room For Romeo Brass de son ami Shane Meadows ou Transit Palace de son mentor Pawel Pawlikowski. Encouragé dans cette voie par quelques premières récompenses, il balade ses personnages troublés et sombres dans la filmographie de la fine fleur du cinéma britannique, de Michael Winterbottom (24 Hour Party People) à Jim Sheridan (In America). Paddy Considine franchit une nouvelle étape dans sa carrière en 2004, avec Dead Man's Shoes, toujours réalisé par Meadows. Son rôle de soldat vengeur et désabusé impressionne autant le public que la critique, et lui vaut pléthore de prix. L'année suivante, il effectue sa première incursion dans le cinéma hollywoodien, avec De l'ombre à la lumière de Ron Howard et La Vengeance dans la peau, en 2007. L'acteur prend également le temps de s'éclater dans la campagne anglaise en compagnie du célèbre duo comique Pegg/Frost (Hot Fuzz, 2007), de s'aventurer dans un Yorkshire glauque pour une sombre enquête de la somptueuse trilogie The Red Riding (2009), ou de tempérer un Jason Statham énervé dans le tonitruant Blitz (2011). Paddy Considine écrit son premier court-métrage, Dog altogether, qu'il réalise en 2007. Cette première œuvre remporte un grand succès, faisant le tour des festivals, gagnant notamment le Lion d'Argent à Venise et le BAFTA du Meilleur court-métrage. Un accueil et une consécration qui le poussent à apporter une suite à cette histoire en 2012, en réalisant le long-métrage Tyrannosaur, pour lequel il retrouve le duo d'acteurs d'origine Peter Mullan et Olivia Colman. Toujours féru de projets originaux, il apparaît en 2010 dans l'OVNI Le Donk & Scor-Zay-Zee, qui signe ses retrouvailles avec son éternel compère Shane Meadows, puis dans l'histoire d'amour douce-amère Submarine, de l'autre acteur devenu réalisateur Richard Ayoade.


Retrouvez des films avec Paddy Considine, acteur, disponibles en DVD dans les médiathèques.

Retrouvez des films de la sélection Visions du cinéma britannique disponibles en DVD dans les médiathèques.


Retrouvez " au fil du parcours... " d'autres films de cinéastes britanniques.

En cours de chargement ...
Ce film est accessible pour un public entre 16 et 99 ans.

On en parle ...