Animation 3D. Kanuto, jeune chien de berger, apprend tant bien que mal son métier de gardien quand la naissance de Blackie, seule brebis noire d’une portée de brebis blanches, fait basculer sa vie. Loin de se fondre dans le troupeau, Blackie affirme sa différence et sème le désordre à la ferme jusqu’au jour où elle découvre que des hommes ont marché sur la Lune. Elle embarque aussitôt tout le monde dans une folle aventure au cours de laquelle Kanuto doit gérer des comportements et des situations bien imprévisibles.

Ensemble, il vont affronter un loup créateur de mode, un chien aussi rigide que stupide, des araignées couturières et un trio de chiens spationautes, les Pastrinos, qui disposent d’une fusée prête à décoller. La rencontre avec Pinkie, mouton génétiquement modifié devenu monstrueux et dont la méchanceté se révèle sans limite, est le dernier choc pour nos héros !

Lorsque les producteurs m’ont présenté à toute cette galerie de personnages hauts en couleurs, il m’a été
vraiment difficile de ne pas vouloir en savoir un peu plus sur cette ferme où les moutons font des pompes et passent régulièrement à la fouille, où le loup rappelle étrangement certain grand couturier, où les araignées font du « kung-fu » et où les mascottes d’astronautes deviennent incontrôlables. Comment donc résister au plaisir de raconter à ma façon l’histoire de cette jeune agnelle, un peu différente des autres, et qui décide un jour d’aller décrocher la Lune...
C’est une comédie, bien sûr, mais c’est avant tout une quête, la recherche de soi à travers les autres, l’apprentissage et la maîtrise de la seule réelle difficulté dans la vie, vivre avec les autres, apprendre à tenir compte de leurs états d’âme et oublier (ou au moins atténuer) son côté égoïste.

Un montage nerveux, beaucoup de plans cadrés à hauteur de nez de chien ou de museau d’agneau devraient
aider le spectateur à s’assimiler à nos deux héros et à vibrer avec eux, lors des nombreux rebondissements que nous offre le scénario. L’animation est nerveuse, rythmée et très vivante. Pour accentuer la vraisemblance de l’histoire, la bande son est plutôt réaliste pour nous aider à plonger sans état d’âme dans l’univers graphique si particulier du film. J’ai aussi demandé à mon ami Chris White (les Zombies) de composer une chanson, ce qu’il a accepté avec plaisir.
Francis Nielsen, réalisateur.

Francis Nielsen a commencé son parcours par des spectacles de marionnettes dans les écoles de sa région.
Intégrant le studio IDEFIX à Neuilly, dès sa création par Goscinny et Uderzo, il a acquis une connaissance globale en tant que premier assistant réalisateur et chef monteur pour Les 12 Travaux d’Astérix et La Balade des Daltons.
Puis, il crée avec Picha le Stout Studio où il dirige la réalisation du Chainon Manquant et de Big Bang. La création de Rooster Studio lui permet de réaliser et de produire de nombreux films publicitaires, des courts métrages et des séries d’animation pour la télévision : Docteur Globule, Les Dieux de l’Olympe, Boule et Bill.
Il réalise en 2003 son premier long métrage intitulé Le Chien, le général et les oiseaux écrit avec l’auteur Tonino Guerra. 

Retrouvez en cliquant ici toutes les réalisations de Francis Nielsen disponibles en DVD dans les médiathèques

Retrouvez "au fil du parcours..." trois autres films d'animation destinés aux jeunes spectateurs...

En cours de chargement ...
Ce film est accessible pour un public entre 6 et 99 ans.