Collection / Courts et moyens métrages

Format court (de 1 à 30 min), moyen (de 30 à 59 min), regards pluriels, formes diverses, thématiques inattendues, ce registre cinématographique a son histoire, ses talents, ses modes de distribution alternatifs et ses manifestations dédiées comme "Le Festival du film court" de Villeurbanne ! De 1940 à 1952, les cinémas français avaient obligation de diffuser un court métrage avant le long. Cette obligation disparait en 1953, initiant la création du "Groupe des 30" (A. Astruc, Y. Bellon, G. Franju, P. Grimault, M. Ichac, C. Marker, J. Demy, J. Mitry, J. Painlevé, A. Resnais, G. Rouquier...) défenseur de la forme courte et dont l'action aura un grand retentissement sur le gain en qualité et la reconnaissance de celle-ci. Toujours territoire de l'audace et de l'expérimentation, courts et moyens sont les formats de premiers films pour les jeunes cinéastes, ainsi que les formats privilégiés de cinéastes singuliers.