Sélection

Le cinéma de René Vautier

Coup de projecteur sur le travail d'un cinéaste engagé.

Marqué par son expérience de jeune résistant pendant la Seconde Guerre mondiale, René Vautier a participé à la réalisation d’environ 180 films courts et longs, depuis son premier réalisé à tout juste 20 ans : Afrique 50. Fondateur du cinéma de l’Algérie indépendante, il est surtout célèbre pour son long métrage de fiction, réalisé sur la base d’entretiens avec des appelés de la guerre d’Algérie, Avoir 20 ans dans les Aurès.

A l’exception de ce film, les réalisations de René Vautier ne sont jamais passées sur une chaîne nationale de télévision française. La plupart de ses films n’ont pas obtenus les visas de censure indispensables à la diffusion au cinéma. Et dès le début de son parcours rocambolesque, René Vautier a été arrêté et emprisonné par les représentants de l’État français de l’époque, pour avoir désobéi à un décret de Pierre Laval encore en vigueur dans les années 50 [qui interdisait de tourner des films dans les colonies sans l'autorisation des gouverneurs]. En fait, pour avoir filmé ce qu’il voyait et qui déplaisait au pouvoir de l’époque. Le cinéaste breton a persisté toute sa vie dans la même voie.

Extrait du site des Mutins de Pangée.

(Re)découvrez ci-dessous quelques-uns des films de René Vautier (1928-2015).