Tout savoir sur "L'homme à la caméra". Dégagés de la responsabilité de rentabiliser leurs films, les cinéastes soviétiques ont connu dans les années 1920 une brève période de liberté. C’est dans ce contexte marqué par les expérimentations de l’avant-garde que Dziga Vertov signe en 1929 son film le plus célèbre : "L’Homme à la caméra". Pour Vertov, le Kino Glaz, ou Ciné-œil, ne doit pas se contenter de filmer la surface des choses. Il doit, à l’aide de trucages optiques aller au-delà des apparences pour dévoiler ce qui reste caché à l’œil humain...

En cours de chargement ...
Ce film est interdit aux moins de 12 ans.