Animation 2D et 3D. Au cœur d’une peuplade d’oishommes, Moann, l’indignée, voit ses ailes disparaître et d’étranges craquements s’opérer sous ses pattes. Dans cette société où seules importent la taille et l’ambition des ailes, Ciobeck le nihiliste voudrait la protéger. Mais comment survivre dans une terre stérile, peuplée d’esprits "encavernés" ? Avec la voix de Mathieu Amalric.

* Prix du meilleur court métrage suisse du Jury Jeunes et Léopard d'argent de demain du meilleur court métrage suisse, Festival de Locarno, 2015. 

* Prix du court métrage d'animation, Festival du film pour enfants Olympia, Athènes, 2015.

* Mikeldi d'argent, Festival international Zinebi, Bilbao, 2015.

* Prix du public, Festival international du film d'animation Fantoche, Baden, 2015.


À l’origine de ce court métrage doublement récompensé au Festival de Locarno en 2015, il y a une fresque, signée d’une artiste rennaise, Elice Meng, et intitulée Là où vont les oiseaux sans ailes. Celle-ci a imaginé une histoire inspirée du mythe de la caverne de Platon – mais aussi, comme le générique du film le mentionne au final, d’écrits de Beckett, Cioran, Ovide, Genet ou encore Stéphane Hessel ! Rencontrant alors une jeune réalisatrice d’animation tessinoise, elle a finalisé en duo avec elle l’univers graphique d’une œuvre commune où des créatures aviaires se trouvent, au-delà de l’absence de toute expression orale, très humanisées. Une mélancolique poésie imprègne cette fable pénétrante qu’une voix off magnifiquement littéraire accompagne, portée par le timbre inimitable de Mathieu Amalric.

La palette chromatique, associant bleutés, gris et ocres, apparaît comme un écrin idéal à un roman d’apprentissage, celui de la liberté qui mérite bien l’explosion de couleurs en douce aquarelle qui couronne un final majestueux et aérien. L'extracourt.com


    Elice Meng est une artiste, critique et médiatrice culturelle française née en 1975. En 2008, elle entame un travail pictural autour de la question de la place, interrogée à travers le motif des peuplades d’oiseaux. À la recherche de complicités artistiques, elle collabore régulièrement avec d’autres artistes et poètes pour réaliser des concerts, des livres d'artistes et des livres peints.

    Eleonora Marinoni est née en Suisse en 1985. Elle travaille d’abord comme graphiste et animatrice avant de collaborer à plusieurs projets d’animation (Son Indochine, La Maison de poussière, Juifs & Musulmans, si loin, si proches, Louise en Hiver, Sous tes doigts, Dimitri, ...).

    Elles signent avec D’ombres et d’ailes… leur premier court métrage.

    Retrouvez ici notre sélection Caméras jeunesse de l'animation disponibles en DVD dans les médiathèques.

      ACCÉDEZ EN CLIQUANT ICI A TOUS LES FILMS EN VOD ! Vous pouvez aussi affiner votre recherche dans la colonne située à gauche, par genres, réalisateurs, thématiques etc. 

      En cours de chargement ...
      Ce film est interdit aux moins de 10 ans.