Ce film raconte l'histoire de la mainmise bancaire et financière planétaire sur les ressources vivantes. Animaux et végétaux sont désormais transformés en produits bancaires et cotés en bourse. Un nouveau marché se développe : les espèces vivantes disparaissent, elles prennent donc de la valeur. L'environnement devient un capital spéculatif. Quel en sera le prix pour la nature et les hommes ?

* Prix Greenpeace , Festival du Film Vert - Genève (Suisse), 2016.

* Best International Feature Award, International Environmental Film & Video - Toronto (Canada), 2015.

La nature serait-elle en train de devenir le nouveau terrain de chasse des grands fauves de la finance ? C'est le stupéfiant constat auquel aboutissent Denis Delestrac et Sandrine Feydel, au terme d'une enquête fleuve dans la jungle de la nouvelle économie verte. Un secteur émergent où les espèces en voie de disparition sont un placement lucratif, et la protection des écosystèmes un investissement ad hoc pour des multinationales qui doivent compenser les dégâts qu'elles commettent ailleurs. La crise écologique serait donc devenue une opportunité économique, voire un objet de spéculation, dont cette vaste enquête dévoile les appétits et les logiques avec mordant. (...) Virginie Félix. Télérama.fr

 Retrouvez en cliquant ici d'autres films réalisés par Sandrine Feydel et/ou Denis Delestrac disponibles en DVD dans les médiathèques.

Retrouvez les films de la sélection Caméras de l'environnement disponibles en DVD dans les médiathèques.


Retrouvez " au fil du parcours... " un autre film réalisé par Sandrine Feydel et d'autres films traitant de questions environnementales d'actualité...

En cours de chargement ...
Ce film est accessible pour un public entre 12 et 99 ans.