Un Romero toujours aussi inspiré, poétique et funèbre. Des étudiants tournent un film d'horreur lorsqu'ils apprennent que, partout dans le pays, des morts reviennent à la vie…

(...) Sa saga des morts-vivants, qui s'enrichit ici d'un cinquième épisode, constitue l'un des ensembles les plus cohérents du cinéma américain contemporain. Clé du culte né en 1968 avec le fondateur Nuits des morts-vivants : la discrète parabole contestataire dissimulée sous le gore qui tâche. Discrète car, en bon cinéaste de genre, Romero a toujours privilégié l'efficacité par rapport au message. En quarante ans, il n'a exhumé ses zombies métaphoriques qu'à cinq reprises, en respectant chaque fois une bonne décennie d'intervalle. Une règle rompue par Diary of the dead - Chroniques des morts-vivants, qui suit le thriller paranoïaque post-11 Septembre Land of the dead d'à peine trois ans. Pourquoi un tel empressement à déterrer une nouvelle fois les spectres putrides ? A quelle profonde mutation de la société (américaine) font-ils cette fois-ci écho ? A un thème qui a déjà fourni la matière d'au moins trois films cette année -Redacted, Cloverfield et REC : l'explosion des blogs et de la vidéo sur Internet. Intégralement filmé à travers la caméra vidéo d'un étudiant en cinéma fuyant avec ses camarades l'apocalypse zombie, Diary of the dead renoue avec la sauvagerie (ça gicle !) du premier film de la saga - l'intrigue se déroulant sur une seule nuit.  Jérémie Couston. Télérama.fr

Habitué dès son plus jeune âge au maniement de la caméra 8 mm, George A. Romero réalise son premier court métrage à 14 ans. Avec le temps, il perfectionne sa technique et enchaîne les courts métrages. 1968 marque un tournant dans la carrière du cinéaste. Il signe son premier long métrage, La Nuit des morts-vivants, tourné en noir et blanc et en 16 mm.
Pour en savoir plus sur George A. Romero : Politique des zombies


Retrouvez d'autres films de George A. Romero disponibles en DVD dans les médiathèques

Retrouvez d'autres films d'horreur disponibles en DVD dans les médiathèques

Retrouvez ci-dessous la première et célèbre saga des morts-vivants et d'autres films pour amateurs de frissons...


En cours de chargement ...
Ce film est interdit aux moins de 16 ans.