Film-enquête. Dans L'affaire Clearstream racontée à un ouvrier de chez Daewoo, Denis Robert et Pascal Lorent s'attachent à montrer les implications concrètes de la mondialisation financière dans la vie des salariés et notamment ceux de Daewoo, en Lorraine. L'argent qui disparaît est toujours de l'argent pris quelque part. Ils prolongent ainsi leur travail d’investigation entamé dans Les Dissimulateurs, en allant plus loin dans la compréhension des phénomènes de détournements et blanchiment de l’argent. Quel rapport entre une banque, société de compensation et les ouvriers licenciés de Daewoo ? Denis Robert voyage dans les coulisses des circuits bancaires internationaux. Son fil conducteur : la découverte de comptes discrets de la société Daewoo chez Clearstream.

 

(...) Ce film documentaire, qui n'a pas pris une ride, montre très concrètement le lien entre les millions qui filent vers les paradis fiscaux et les usines qui ferment leurs portes. Les auteurs s'appuient sur l'exemple de la liquidation des usines Daewoo, en Lorraine...Daewoo que l'on retrouve dans les comptes non publiés de Clearstream et qui, au lieu de réinvestir des fonds dans l'activité industrielle, préfère spéculer avec les richesses acquises par le travail. Appuyée sur de nombreux témoignages et documents, cette enquête démonte avec pédagogie les ressorts d'une délinquance financière qui se situe au-dessus des États et contre laquelle ceux-ci se refusent à lutter efficacement, par intérêt ou lâcheté. Olivier Milot, télérama.fr, 30 avril 2011.


 Denis Robert symbolise depuis près de dix ans l’essence même du journalisme d’investigation, opiniâtre et courageux. Il s’est plongé dans les souterrains obscurs de la finance internationale, celle dont tout le monde parle mais dont peu comprennent clairement les conséquences. agirparlaculture.be

Denis Robert est né en 1958. C'est une personnalité aux multiples talents. Son œuvre est faite de romans, d'essais, de journalisme d'investigation, de films documentaires. Après des études de psychologie et l’obtention d’un DEA de psycholinguistique, il lance en 1982 le fanzine Santiag en Lorraine. Journaliste au quotidien Libération de 1982 à 1995, il est reconnu pour le sérieux de ses enquêtes et sa manière professionnelle et personnelle de les mener. En 1995, il démissionne pour se consacrer à son travail d'écrivain. Il publie deux romans, Chair Mathilde en 1991 et Je ferais un malheur en 1994. C'est en 1996 qu'il se fait connaitre du grand public avec son essai Pendant les affaires, les affaires continuent. La même année, il réunit sept grands magistrats anti-corruption pour lancer L'appel de Genève pour la création d’un espace judiciaire européen, dans le but de lutter contre le crime financier. Suivront des pamphlets comme Révolte.com, un livre d’entretiens avec Noam Chomsky et des films documentaires comme Journal intime des affaires en cours en 1998, ou Histoire Clandestine de ma région en 2002. Il est aussi l’auteur de dix romans comme Une ville, Le bonheur, best-seller érotique traduit en douze langues, ou Dunk paru fin 2009. De 1999 à 2002, Denis Robert enquête sur la société Clearstream. En 2001, son livre Révélation$ et son film Les Dissimulateurs révèlent l’existence de cette multinationale de la finance basée à Luxembourg, dont le nom était jusqu’alors inconnu du grand public. Cette société se retrouvera en 2004 au centre d’une manipulation d’État qui met aux prises Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin dans la course à la Présidentielle. La crise financière internationale met indiscutablement la pertinence des révélations de Denis Robert en évidence. Ses soutiens sont de plus en plus nombreux. Poursuivi pour « recel de vol de secrets bancaires » par la justice française, dans le procès opposant Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin, il a été relaxé en janvier 2010. En 2011, la Cour de Cassation annule ses condamnations et rend des arrêts attestant du sérieux et de l’intérêt général de son travail. Clearstream a perdu. Denis Robert a publié chez Dargaud, en collaboration avec Yan Lindingre et Laurent Astier, les  trois premiers tomes de l’Affaire des Affaires : une bande dessinées qui se lit comme un polar sur la finance internationale, le journalisme, la politique. Il a réalisé depuis 2006 plusieurs expositions dans diverses galeries d’art, dont la Galerie W, rue Lepic à Paris, qui l’expose en permanence. En 2011, Denis Robert écrit Tout Clearstream, un livre qui reprend les trois enquêtes de Denis Robert sur la chambre de compensation luxembourgeoise Clearstream.


 Le film L'Enquête, de Vincent Garenq qui retrace les investigations de Denis Robert au sujet des activités de Clearstream, sortira en février 2015. Il s'agit d'une adaptation par Vincent Garenq et Stéphane Cabel, avec la participation de Denis Robert, de deux ouvrages de ce dernier, L'Affaire des affaires - coécrit avec Yan Lindingre et Laurent Astier - et La boîte noire

Pour en savoir plus sur Denis Robert


Retrouvez d'autres films de Denis Robert disponibles en DVD dans les médiathèques

Retrouvez les films de la sélection Caméras de la politique disponibles en DVD dans les médiathèques

Retrouvez les films de la sélection Caméras de la mondialisation disponibles en DVD dans les médiathèques

Retrouvez les films de la sélection Caméras de l'information disponibles en DVD dans les médiathèques


Retrouvez " au fil du parcours... " la première partie du film-enquête de Denis Robert et d'autres films autour de l'Affaire.

En cours de chargement ...
Ce film est accessible pour un public entre 16 et 99 ans.