Film de science-fiction satirique. Les plus grandes puissances internationales, alignées et non-alignées, craignant la possibilité d'une nouvelle guerre mondiale, décident de l'empêcher en canalisant les pulsions agressives de l'homme. Elles forment une Commission Internationale qui s'emploie à organiser des combats entre des soldats de différents pays. Ces compétitions, qui peuvent aller jusqu'à la mort, sont appelées Jeux de la Paix - elles sont sponsorisées et retransmises par satellite dans le monde entier.


Pour Peter Watkins, le cinéma est « une machine à réveiller les gens » ; les réveiller, notamment, de l’engourdissement politique où les maintient le pouvoir audiovisuel dont dispose l’État. Ses films sont donc aussi des machines contre-idéologiques s’opposant, sur leur terrain spécifique, aux discours des médias dominants. Watkins est un des très rares cinéastes à réfléchir, en même temps, aux effets idéologiques de sa pratique (et des images-sons en général) et aux abus politiques des sociétés libérales. Toute son œuvre d’ailleurs (cf. la Bombe, 1966, ou Punishment Park, 1970) est une analyse de la fascisation progressive des communications de masse en régime démocratique.(...) Ses films sont, comme il dit, des «  documentaires imaginaires  » ou les effets fictionnels possèdent un impact dramatique impressionnant obtenu en utilisant des acteurs amateurs qui parlent (comme dans les enquêtes télévisées) face à la caméra. (...) 

    Deuxième long métrage de Peter Watkins, tourné après Privilège (1966), The Gladiators se situe dans la droite lignée des œuvres anglaises du réalisateur, Culloden en 1964 et La Bombe (The War Game) en 1965. Thématiquement, on retrouve à travers ce récit d’anticipation l’évocation on ne peut plus explicite des grands bouleversements géopolitiques des années 60 comme la guerre du Vietnam, déjà au centre de Culloden, ou encore la guerre froide et la chape de plomb de l’ère atomique, cette peur omniprésente évoquée dans The War Game. (...) Olivier BITOUN, dvdklassik.com. Cliquez ici pour en savoir plus sur le film.

    Cinéaste atypique et maudit, Peter Watkins tient une place à part dans l'industrie du cinéma. Détesté des médias, Peter Watkins est devenu un modèle pour plusieurs générations contestataires. Artiste avant-gardiste, il est surtout l'inventeur de principes cinématographiques audacieux : ses films dénoncent la "monoforme" (uniformisation de la forme télévisuelle et cinématographique) par des auto-interviews, des mélanges entre films de fiction et films documentaires, et un style visuel atypique, qui s'affranchit de toutes les formes narratives et esthétiques convenues. . Ciné-Club de Caen. Cliquez ici pour en savoir plus sur la vie et l’œuvre de Peter Watkins.


    Retrouvez en cliquant ici d'autres films de Peter Watkins disponibles en DVD dans les médiathèques. 

    Retrouvez ici une sélection de films britanniques disponibles en DVD dans les médiathèques.

    Retrouvez " au fil du parcours... " d'autres films réalisés par Peter Watkins.

    En cours de chargement ...
    Ce film est interdit aux moins de 18 ans.