Le capitaine Colter Steve, membre d'un projet gouvernemental top secret appelé "Source Code", est envoyé dans le passé pour revivre en boucle les huit dernières minutes d'un passager d'un train avant que celui-ci n'explose. Sa mission : identifier les auteurs de l'attentat afin de prévenir une attaque bactériologique sur Chicago. A chaque échec, les chances de pouvoir revenir dans le passé et de corriger le futur s'amenuisent. La course contre la montre commence…

Avec Moon, qui racontait les derniers jours d’un astronaute paranoïaque en mission sur la Lune, le fils de David Bowie signait un huis clos intersidéral, sur lequel planait l’ombre du Kubrick de 2001. Curieusement jamais sorti en salles, ce premier film devint vite mythique auprès des cinéphiles geeks. Il est à nouveau question de science-fiction et de prison mentale dans Source Code. De la science-fiction mâtinée de comédie romantique : un jeune homme se réveille dans un train de banlieue de Chicago, en face d’une femme qu’il n’a jamais vue et qui lui donne du Sean alors qu’il s’appelle Colter et qu’il est censé être pilote d’hélicoptère en Afghanistan. Au bout de huit minutes, le train explose. Et le jeune homme se réveille à nouveau dans le même train, à la même place. On dirait Un jour sans fin, de Harold RamisAu fil des réveils et des explosions, le blockbuster se pare d’une réflexion sur le libre arbitre des cobayes et les fondements de l’identité. Peu importe l’enveloppe charnelle, pourvu qu’on ait l’ivresse des sentiments ? Jérémie Couston. Télérama.fr

Diplômé en cinéma de la London Film School, qui compte parmi ses anciens étudiants Michael Mann et Mike LeighDuncan Jones fait ses débuts dans la publicité. En 2009, il réalise son premier long-métrage, Moon, film de science-fiction à petit budget qui fait de lui l’un des jeunes talents à suivre. Présenté pour la première fois au festival de Sundance 2009, Moon bénéficie d’un accueil critique chaleureux. Duncan Jones reçoit aussi le BAFTA du meilleur réalisateur pour ce premier film et, inédit en salles en France, le film remporte toutefois le Prix de la Critique Internationale et le Prix du Jury lors du festival du film fantastique de Gérardmer en 2010. Deux ans plus tard, Jones continue à montrer un intérêt certain pour la science-fiction avec Source Code, dans lequel Jake Gyllenhaal voyage dans le temps afin d’empêcher l’explosion d’un train.

Retrouvez en cliquant ici d'autres films de science-fiction disponibles en DVD dans les médiathèques.


Retrouvez " au fil du parcours... " un autre film réalisé par Duncan Jones et d'autres films de science-fiction.

En cours de chargement ...
Ce film est accessible pour un public entre 16 et 99 ans.