Dessin traditionnel. En Syldavie, à l'approche du lac de Flechizaff où Tournesol les a invités en vacances, l'avion qui transporte Tintin et le capitaine Haddock s'écrase en haute montagne dans d'étranges circonstances. Après avoir été sauvés par deux petits syldaves, les rescapés s'installent enfin à la villa Sprok où Tournesol leur dévoile le résultat de ses derniers travaux : la machine à reproduire tout objet en trois dimensions ! Bien sûr, les perspectives infinies qu'offre une telle découverte suscitent de dangereuses convoitises, en particulier chez un requin comme l'odieux Rastapopoulos, faussaire sans foi ni loi, prêt à tout pour s'approprier la géniale invention...Aidés de deux petits Syldaves, Tintin et Haddock mènent l'enquête pour déjouer les plans du Requin.

Les Aventures de Tintin sont publiées pour la première fois le 10 janvier 1929 dans Le Petit Vingtième, supplément hebdomadaire pour enfants du journal belge Le Vingtième Siècle. La série comptera 24 volumes, dont le dernier Tintin et l'Alph-art sortira en 1986. Riche de son succès et de sa renommée internationale, la bande dessinée fera l'objet de diverses adaptations au cinéma comme à la télévision, en animation comme en prises de vues réelles.

Le long métrage animé Tintin et le lac aux requins est le deuxième film de cinéma adapté des Aventures de Tintin en 1972, après Tintin et le Temple du Soleil, en 1969.

Raymond Leblanc naît en 1915 dans les Ardennes belges. En 1940, il participe activement à la résistance belge contre l'occupant nazi. En 1945, il se servira de ce fait d'armes pour obtenir un "certificat de civisme" à Georges Remi, dit Hergé, accusé de collaboration pour avoir publié des aventures de Tintin dans le quotidien Le Soir, alors sous contrôle allemand. L'autorisation donnée par Hergé à Raymond Leblanc d'utiliser le personnage de Tintin permet à l'éditeur de réaliser son rêve : créer un magazine pour la jeunesse, sous le titre emblématique du personnage conçu en 1929 dans Le Petit VingtièmeTintin est lancé en Belgique en septembre 1946 et, deux ans plus tard, en France, grâce à un accord scellé entre Raymond Leblanc et l'éditeur parisien Georges Dargaud. On y trouve, en plus des aventures de Tintin, celles de Blake et Mortimer (Edgar P. Jacobs) ou de Corentin Fedoe (Paul Cuvelier). Le succès du journal – il vendra jusqu'à 500 000 exemplaires par semaine dans les années 1960 –, qui s'impose avec un slogan devenu culte ("le journal des jeunes de 7 à 77 ans"), incite Raymond Leblanc à lancer sous forme d'albums les BD publiées par son magazine, et à créer les éditions du Lombard. Il est aussi le premier à utiliser des images de la BD pour faire de la publicité. Plus tard, il créera les studios de dessin animé Belvision, à Bruxelles. Raymond Leblanc est décédé en 2008. Yves-Marie Labé. LeMonde.fr

Retrouvez en cliquant ici d'autres films des Aventures de Tintin disponibles en DVD dans les médiathèques.

Retrouvez en cliquant ici une sélection de films autour de la bande dessinée disponibles en DVD dans les médiathèques.

En cours de chargement ...
Ce film est interdit aux moins de 6 ans.