Un grand film noir sur fond de Mandchourie glacée. En 1999, l'employé d’une mine est assassiné et son corps dispersé aux quatre coins de la Mandchourie. L'inspecteur Zhang mène l'enquête, mais doit rapidement abandonner après avoir été blessé lors de l’interpellation des principaux suspects. Cinq ans plus tard, deux nouveaux meurtres sont commis dans la région, tous deux liés à l'épouse de la première victime. Devenu agent de sécurité, Zhang décide de reprendre du service. Son enquête l'amène à se rapprocher dangereusement de la mystérieuse jeune femme.

* Ours d'or du meilleur film, Festival de Berlin, 2014.

* Ours d'argent du meilleur acteur pour Fan Liao, Festival de Berlin, 2014.

* Prix de la critique au Festival International du Film Policier de Beaune, 2014.

Des crimes, un détective, un assassin qui tue avec son patin à glace, une femme fatale ou victime de la fatalité : on est en terrain connu, en pleine intrigue comme aimait en résoudre le Philip Marlowe de Raymond Chandler. L'originalité ­de cet envoûtant polar, c'est son rythme étrange, presque alangui. L'inquiétude sourd de chaque silence, de chaque regard. On a la sensation que le réalisateur exige que l'on devienne des spectateurs actifs, qui combleraient les vides et les ellipses. Le film noir a toujours permis de dévoiler les turpitudes des mœurs. Diao Yi'nan s'en saisit pour révéler, rusant avec la censure, un pays glacé et sombre, artificiellement éclairé par des néons sinistres, où des buveurs nocturnes, tombés de leur moto, s'endorment au bord des routes, ivres d'alcool et de chagrin. Et où les femmes, vu la façon dont on les traite, n'ont d'autre issue que de devenir ce que les hommes veulent qu'elles soient. Dans la lointaine province où se déroule l'action, le réalisateur saisit l'éclosion de petits capitalistes sur le point de devenir grands. Et avec eux le règne naissant d'un business florissant. Hormis les passions meurtrières, qui, elles, sont éternelles, tout change en Chine. Et devant le triomphe inévitable de cette société de consommation en devenir, l'ex-flic Zhang semble aussi paumé et dévasté que Philip Marlowe jadis. Donc aussi émouvant... Pierre Murat. Télérama.fr

Retrouvez en cliquant ici une sélection de films asiatiques disponibles en DVD dans les médiathèques.


Retrouvez " au fil du parcours... " d'autres films réalisés par des cinéastes asiatiques.

En cours de chargement ...
Ce film est accessible pour un public entre 18 et 99 ans.