Yann Kermadec voit son rêve se réaliser quand il remplace, au pied levé, son ami Franck Drevil, au départ du Vendée Globe, le tour du monde à la voile en solitaire. Habité par une farouche volonté de gagner, alors qu'il est en pleine course, la découverte à son bord d'un jeune passager clandestin va tout remettre en cause.


La confrontation entre le navigateur et le jeune garçon offre des moments assez forts. Loin des discours sur la situation des réfugiés, le film va à l'essentiel, parle d'honneur, sportif et moral, et de solidarité. Un propos généreux auquel le chevronné Cluzet sait apporter une vérité parfois violente. Frédéric Strauss. Télérama.fr

Christophe Offenstein est un réalisateur et directeur de la photographie français. Il a travaillé sur la plupart des films de Guillaume Canet, entre autres sur Ne le dis à personne (2006), Les petits mouchoirs (2010), Blood ties (2013) et Rock'n roll (2017). Il collabore aussi avec Guillaume Nicloux, Jean-Paul Rouve, Steve Suissa, ... . En 2013, il réalise son premier long-métrage, En solitaire. Deux ans plus tard, il co-réalise le premier film du rappeur Orelsan, Comment c'est loin. En 2016, il reçoit le César de la meilleure photographie pour Valley of Love de Guillaume Nicloux.


Ici, des films où Christophe Offenstein a collaboré, disponibles en DVD dans les médiathèques.

Retrouvez "Au fil du parcours..." d'autres films qui s'emparent du thème des migrations.

En cours de chargement ...
Ce film est accessible pour un public entre 12 et 99 ans.