Polar envoûtant à la beauté crépusculaire. Au cœur des steppes d’Anatolie, un meurtrier tente de guider une équipe de policiers vers l’endroit où il a enterré le corps de sa victime. Au cours de ce périple, une série d’indices sur ce qui s’est vraiment passé fait progressivement surface.

* Grand Prix, Festival de Cannes, 2011.

(…) Du Beckett ? On n'en est pas loin, par moments, quand, le corps tant recherché enfin déniché, s'instaure un absurde léger : une housse mortuaire oubliée, une ambulance absente, un cadavre trop massif pour le coffre des voitures et, plus que tout, le soudain fou rire du procureur, tout fier d'une moustache qui accentuerait sa (relative) ressemblance avec Clark Gable. Mais de ce film contemplatif et doux, tout empreint d'un amour infini pour l'âme humaine, c'est le nom de Tchekhov qui affleure. Ce n'est évidemment pas un hasard si le cinéaste a fait de son porte-parole un médecin. Vers la fin du film, alors qu'il lui reste encore un secret à découvrir, qu'il taira par humanisme, il fixe la caméra comme s'il regardait un miroir. Et ce miroir, c'est nous. Nous qu'il contemple exactement comme nous l'avons contemplé jusqu'alors : comme un voyeur confronté à l'être ­humain. Car, pour Nuri Bilge Ceylan, il s'agit toujours d'être au plus près. Du rat des villes et de son cousin des champs d'Uzak, son premier succès international. Ou du couple qui se défait dans Les Climats, qu'il tourne en vidéo haute définition pour saisir en très gros plan, telle une déflagration, une goutte d'eau dévalant l'épaule de l'héroïne ou une larme coulant sur sa joue. A chaque fois, il rend ses personnages minuscules, surtout face à la nature qui les cerne, mais pour en faire ressortir, insensiblement, la grandeur. Qu'elle surprenne en une fraction de seconde une lueur ou un frisson, qu'elle s'attarde, au contraire, en longs plans silencieux et faussement impassibles, la caméra n'est pour lui qu'un moyen de faire deviner l'âme sous le corps, jusqu'à ses blessures et flétrissures. (…) Pierre Murat. Télérama.fr


Tchekhov a toujours été la référence majeure et assumée de Nuri Bilge Ceylan, cinéaste de l’intime qui est aussi un grand paysagiste, filmant les plaines et les montagnes de l’Anatolie, ses villages troglodytes avec une douceur qui n’a rien à voir avec la belle image touristique mais se rapproche de la peinture. Peinte des paysages mais surtout dans ce film des visages. Son exploration de l’âme humaine, des dilemmes moraux et des désillusions de ses personnages est impressionnante, possédant la précision tranchante d’un scalpel. Olivier Père. Arte.tv

En savoir plus sur le film

Nuri Bilge Ceylan est né en 1959 à Istanbul. Titulaire d'un diplôme d'ingénieur à l'université du Bosphore, il étudie ensuite la mise en scène. Son court-métrage Cocoon est projeté au Festival de Cannes en 1995. C'est avec son deuxième film, Nuages de mai, sélectionné à Berlin, qu'il accède à la reconnaissance internationale. La critique salue ce film contemplatif réalisé par un admirateur de Bresson et Tarkovski. Auteur à part entière, Ceylan participe à toutes les étapes de la création de l'œuvre (scénario, réalisation, montage, production) et s'entoure de proches, parents et amis, pour l'équipe technique et le casting. En 2003, Uzak, qui aborde des questions sociales (travail et urbanisation) à travers l'étude de la relation entre deux frères, est le film de la consécration pour Ceylan. Premier réalisateur turc à figurer dans la compétition cannoise depuis Yilmaz Guney, Palme d'or pour Yol vingt ans plus tôt, il en repart auréolé du Grand Prix et du Prix d'interprétation pour ses deux comédiens. Il revient sur la Croisette avec son quatrième long métrage, Les climats (2006), portrait d'un couple en crise, dans lequel il joue le rôle principal aux côtés de celle qui est son épouse à la ville. Les Trois singes présenté à Cannes en 2008, remporte le Prix de la Mise en scène. Il était une fois en Anatolie, présenté à Cannes en 2011 reçoit le grand prix, et Winter sleep obtient la palme d'or en 2014.

Retrouvez d'autres films de Nuri Bilge Ceylan disponibles en DVD dans les médiathèques.

Retrouvez ici d'autres films turcs disponibles en DVD dans les médiathèques.

ACCÉDEZ EN CLIQUANT ICI À TOUS LES FILMS EN VOD, AVEC EN PREMIÈRE PAGE LES TOUTES DERNIÈRES NOUVEAUTÉS ! Vous pouvez aussi affiner votre recherche dans la colonne située à gauche, par genres, réalisateurs, thématiques etc. 

En cours de chargement ...
Ce film est interdit aux moins de 16 ans.