Dessin animé. Pawo signifie "être courageux" en tibétain. L’aventure magique d’une petite fille qui, d’un coup de baguette, fait apparaître d’étranges compagnons…

Des lignes noires sur un fond blanc qui pourrait être celui d’une page vierge ou d’une piste enneigée, c’est l’univers graphique très simple de Pawo, qui semble directement inspiré des tous premiers dessins animés où primait le plaisir de la métamorphose des formes. Et c’est d’ailleurs un peu comme une animatrice en herbe que le personnage de la petite fille modifie joyeusement, à l’aide de son bâton de ski magique, l’apparence de son compagnon aux allures de Barbapapa. Celui-ci devient ainsi successivement mouton aux dents acérées, monstre festif et ballonné, pieuvre hargneuse, cochon, panda flegmatique… La petite fille n’est pas en reste et expérimente sur elle-même des changements de coiffure et de forme, telle Alice arrivant au Pays des merveilles et buvant les philtres magiques qui la font tour à tour grandir et rapetisser. Comme l'illustre personnage de Lewis Caroll, elle semble d'ailleurs prendre peu à peu de l'assurance tout au long de ce très court voyage initiatique et quitte joyeusement l'écran en dansant.

Ce film au noir et blanc épuré n’a donc rien d’austère mais nous emmène bien au contraire dans un univers gai et loufoque, auquel participe la musique qui accompagne de manière ludique toutes ces métamorphoses. Un court métrage où l'on retrouve le plaisir primitif de l'animation, pour les jeunes spectateurs comme pour les grands ! Benshi

Antje Heyn est une réalisatrice et illustratrice basée à Berlin. À part mettre tout son cœur à créer des personnages et à leur donner vie, elle enseigne l’animation à l’académie des arts et dirige Protoplanet Studio.



En cours de chargement ...
Ce film est interdit aux moins de 4 ans.