Iranien athée, le réalisateur Mehran Tamadon a réussi à convaincre quatre mollahs, partisans de la République Islamique d’Iran, de venir habiter et discuter avec lui pendant deux jours. Dans ce huis clos, les débats se mêlent à la vie quotidienne pour faire émerger sans cesse cette question : comment vivre ensemble lorsque l’appréhension du monde des uns et des autres est si opposée ? La liberté, la religion, la place de la femme sont autant de sujets de discorde qui viennent peu à peu troubler la quiétude du salon, mais toujours dans une ambiance étrangement détendue où chacun se taquine mutuellement.

* Grand prix, Cinéma du réel 2014.

* Prix Buyens-Chagoll, Visions du réel 2014.

* Prix spécial du jury, Documenta Madrid 2014.


Mehran Tamadon est un architecte et réalisateur iranien. Fils de militants communistes sous le shah, il est arrivé en France en 1984, à l’âge de 12 ans. Des années 2000 à 2004, il retourne vivre en Iran afin de suivre des études d'architecture. C'est à ce moment-là qu'il réalise son premier documentaire, Behest Zahra (2004), du nom du cimetière de Téhéran où une partie est réservée aux soldats morts pendant la guerre Iran-Irak et où tous les jeudis, les mères viennent se retrouver. En 2009, il filme ses tentatives de dialogue avec des défenseurs les plus extrêmes de la République islamique d'Iran dans Bassidji. Avec Iranien (2014), il les pousse à réfléchir avec lui aux possibilités du "vivre ensemble" dans l’Iran d’aujourd’hui.

Lire l'interview de Mehran Tamadon sur le Blog documentaire.

Retrouvez ici d'autres films phares du cinéma iranien disponibles en DVD dans les médiathèques.

En savoir plus sur le cinéma et les cinéastes iraniens.

En cours de chargement ...
Ce film est interdit aux moins de 16 ans.