Marionnettes animées. Programme composé de deux courts métrages d'animation :

L’Histoire du chapeau à plume de geai  (24 mn) de Vlasta Pospisilova. Un vieux roi avait trois fils, auxquels il confia la mission de ramener un petit chapeau qu’il oublia des années auparavant dans une auberge des Terres Lointaines. Celui qui lui ramènera le chapeau sera couronné roi. Lequel arrivera le premier et sera donc couronné roi ?

La raison et la chance (40 mn) de David Sukup. M. Raison et le jeune Chance se croisent sur un pont. Ne voulant pas se céder le passage l’un à l’autre, ils se disputent. Mais quand finalement Mr Raison cède le passage, il revendique que sans raison nul ne peut vivre, ce qui ne laisse pas Chance indifférent et ceux-ci se lancent un défi : Mr Raison va entrer dans la tête d’un pauvre éleveur de cochon et nous allons voir jusqu’où peut-on aller sans un peu de chance.


Le cinéma possède de nombreux outils pour interroger le spectateur tout en lui donnant la possibilité de rire et d'être ému. La réussite de ces deux films se trouve bien là : par exemple, dans L’Histoire du chapeau à la plume de geai, certaines situations nous rappellent le cinéma burlesque et nous rions. Mais si l'histoire du hérisson, qui manque d'être écrasé, nous fait sourire, elle révèle aussi un personnage à lui-même : Jean s'aperçoit qu'il a vieilli sans connaitre le monde. 
Dans
La Raison et la Chance, les images et les sons mettent en scène des personnages incarnés par de drôles de marionnettes qui n'en sont pas moins traversées par toute la gravité du monde et qui apprennent à devenir, le temps d'un film, ce qu'ils sont.


Le Jardinier qui voulait être Roi est un programme inspiré de l'univers de l’écrivain dramaturge Jan Werich (1905-1980), représentant de l'avant-garde théâtrale tchèque qui a développé dans les années 1960 de petites histoires pour enfants compilées dans un recueil (le Fimfárum ) dont sont issus les deux courts-métrages L’Histoire du chapeau à plume de geai et La Raison et la Chance . Sur le modèle de l'animation iranienne qui, derrière le film pour enfants, distille subtilement une critique de l'oppression, Le Jardinier qui voulait être roi convoque le passé politique de l'ex Tchécoslovaquie dans une réflexion sur le pouvoir qui prend la forme d’un conte. Rois et princesses, jeunes innocents, décors médiévaux et épreuves initiatiques sont bien présents, sans compter la bêtise et la ruse, la chance et la raison, l'amour et la duplicité, autant de thèmes déclinés avec malice dans deux contes fantasques à l'esprit non conformiste. 

De la marionnette au ciné-marionnette. Entreprise exigeante nécessitant des trésors de patience et de créativité, l'animation de marionnettes en stop motion n'a jamais été aussi vivante qu'en Europe de l’Est. La marionnette tchèque fait son apparition au XIIIème siècle par le biais du théâtre populaire et des troupes ambulantes qui sillonnent la campagne et font découvrir au public un répertoire classique. Au IXème siècle, cette tradition perdure et se concentre alors essentiellement sur le jeune public. En 1946, le scénographe et illustrateur Jiří Trnka, fonde son célèbre studio de films d'animation à Prague. C'est là que voient le jour ses grandes réalisations, Le rossignol et l'empereur, en 1948 ; Le songe d'une nuit d'été, en 1959 ; La main, en 1965, dans lesquelles il offre à ses poupées des rôles shakespeariens. Mettant à leur service des moyens techniques dignes des stars hollywoodiennes, les réalisateurs Tchèques ont donné et donnent encore leurs lettres de noblesse au ciné-marionnette, si cher à Tim Burton (Les noces funèbres, 2005), aux animateurs des studios Aardman (Wallace et Gromit, 2002) et des studios Folimage (1,2,3 Léon, 4,5,6 Mélie Pain d'épice). Lire la suite

Ces films ont été projetés à la Maison du livre, de l’image et du son dans le cadre d’une séance A VOIR LES ENFANTS en février 2015.  


Retrouvez d'autres films de Vlasta Pospisilova disponibles en DVD dans les médiathèques

Retrouvez d'autres films de la sélection Caméras jeunesse de l'animation disponibles en DVD dans les médiathèques

 

Retrouvez ci-dessous d’autres films réalisés en marionnettes animées.

En cours de chargement ...
Ce film est interdit aux moins de 6 ans.