Collection / Courts et moyens métrages

Format court (de 1 à 30 min), moyen (de 30 à 59 min), regards pluriels, formes diverses, thématiques inattendues, ce registre cinématographique a son histoire, ses talents, ses modes de distribution alternatifs et ses manifestations dédiées comme "Le Festival du film court" de Villeurbanne ! De 1940 à 1952, les cinémas français avaient obligation de diffuser un court métrage avant le long. Cette obligation disparait en 1953, initiant la création du "Groupe des 30" (A. Astruc, Y. Bellon, G. Franju, P. Grimault, M. Ichac, C. Marker, J. Demy, J. Mitry, J. Painlevé, A. Resnais, G. Rouquier...) défenseur de la forme courte et dont l'action aura un grand retentissement sur le gain en qualité et la reconnaissance de celle-ci. Toujours territoire de l'audace et de l'expérimentation, courts et moyens sont les formats de premiers films pour les jeunes cinéastes, ainsi que les formats privilégiés de cinéastes singuliers.

Les immobiles

Réalisateur: Béatrice Plumet - Cinéma documentaire - 2013

Les immobiles

"J'ai demandé à des gens que je ne connaissais pas de poser totalement immobiles et de fixer l'objectif." Des personnes âgées, des adolescents, un groupe de musiciens, des modèles d’artiste, un photographe et bien d’autres encore se prêtent à...

CABINET DE CURIOSITÉS
Chroniques

Réalisateur: Clément Cogitore - Courts et moyens métrages - 2006

Chroniques

Un essai/poème cinématographique tourné en 16mm, super 8 et vidéo mêlant images d’archives et de fiction autour de la représentation du passé, de l’histoire et de sa fictionnalisation. A partir de deux personnages/figures, des fragments de...

CABINET DE CURIOSITÉS
Cohabitations

Réalisateur: Clément Cogitore - Courts et moyens métrages - 2008

Cohabitations

Installation vidéo. Tryptique. A partir de rondes rituelles mêlant hommes et machines, Cohabitations rassemble à la manière d’un retable trois tableaux nocturnes où se dessinent les contours d’un monde en état de siège et parcouru par ses propres...