Teresa, cinquante-quatre ans, a toujours travaillé au service de la même famille jusqu'au jour où elle est contrainte d'accepter une place loin de Buenos Aires. Elle entame alors un voyage à travers l’immensité du désert argentin, et ce qui semblait être le bout du chemin va s’avérer le début d’une nouvelle vie.

Une panne de car, et voilà ­Teresa (Paulina García, l’interprète de Gloria et de Brooklyn Village) perdue en plein désert argentin. Elle a oublié son sac dans la roulotte d’un étrange vendeur de fringues et, après une nuit à la belle étoile, part à sa recherche… Belle rencontre, dans des paysages vides mais étrangement chaleureux, entre une femme lasse et un colosse au cœur tendre. Les deux réalisatrices semblent perpétuer la délicatesse de la « nouvelle vague » argentine tant célébrée en France il y a quelques années : Historias mínimas et Bombón el perro, de Carlos Sorín, notamment. Pierre Murat. Télérama.fr

Scénaristes et réalisatrices argentines, Valeria Pivato et Cecilia Atan réalisent un premier long métrage remarqué, La Fiancée du désert (La Novia del Desierto), présenté au Festival de Cannes 2017 dans la section Un certain regard, puis remportent le prix du meilleur premier film au Festival international du nouveau cinéma latino-américain de La Havane en 2017.


En cours de chargement ...
Ce film est interdit aux moins de 16 ans.