Le samedi 20 novembre 2021, Carine Lefebvre-Quennell, réalisatrice du film Derrière nos masques, et Cindy Laurent, infirmière au CHU de Lyon et participante au projet parmi d'autres soignants, sont venues rencontrer le public de la MLIS.

Voici la captation sonore de ce moment d'échange, recueilli à l'issue de la projection organisée dans le cadre du Mois du Film documentaire.

A propos du film :

Mars 2020, le Coronavirus débarque et fait soudain son entrée fracassante en France. Le confinement de la population est imposé : brutal, radical. La guerre est déclarée, et les soignants sont "au front", soudain considérés comme des héros.

Bloquée à domicile comme tout le monde, la réalisatrice commence un dialogue avec certains d'entre eux, et met en route un projet pour leur donner la parole. Elle leur suggère de s'emparer de leurs téléphones et va les guider pour qu'ils puissent montrer, se confier, témoigner de leur combat, de leurs vies bouleversées. Un dispositif original s'organise, certes lié aux circonstances, mais aussi conçu pour offrir aux protagonistes une grande liberté de ton et d'expression. Cindy, infirmière à Lyon, Danaé, vacataire en Ehpad, Mathieu, chef de service en psychiatrie dans le 95, Vanessa, aide-soignante dans le Grand Est, Haizia, infirmière à Marseille, Jean-Philippe, réanimateur à Dieppe... au total, cinq femmes et trois hommes. Qu'ils soient "en première ligne" ou confrontés davantage aux dégâts collatéraux du confinement, les personnages du film sont pris en étau entre la nécessité de soigner, leur volonté de bien faire leur travail, et la grande difficulté de le faire en situation de crise aigüe, au sein d'un système de santé délabré et "marchandisé" depuis très longtemps.

Comment vont-ils faire face ? Jusqu'où iront-ils ? Vont-ils tenir ? De fin Mars à fin Juillet, au fil des jours et des échanges quotidiens sur Whatsapp, plusieurs centaines de vidéos sont récoltées par la réalisatrice. Avec cette matière foisonnante, très personnelle et "brute", un film de paroles s'écrit, un récit se construit, à la fois choral et intime. Alors que le Covid a imposé sa 2e vague dévastatrice avant, peut-être, une 3e, le récit prend une dimension singulière de témoignage à fleur de peau sur les premiers temps de l'épidémie.

> Découvrez une sélection de DVD disponibles dans les médiathèques traitant de la pandémie de COVID-19, du confinement, mais aussi d'autres récits de soignants ainsi que d'autres films pointant les défaillances de certains services publics. 

En cours de chargement ...
Ce film est interdit aux moins de 12 ans.