D’octobre 2011 à août 2012, Alain de Halleux a suivi le quotidien de familles habitant la ville de Minamisoma, situé au bord de la zone d’exclusion, à 20 kms de la centrale de Fukushima. Pas assez contaminée pour être évacuée Minamisoma est cependant trop proche de la centrale éventrée... Avant le tremblement de terre et l’accident nucléaire, la ville de Minamisoma comptait 70.000 habitants. Juste après la catastrophe, ils n’étaient plus que 10.000. Depuis, certains sont revenus et affrontent au quotidien un ennemi invisible, la radioactivité.
Alain de Halleux donne la parole à ces Japonais ordinaires confrontés à une situation sidérante. Après les espoirs de décontamination, les incertitudes scientifiques, les hésitations des autorités, les habitants vivent avec l'invisible et le doute, s'interrogent sur le futur de leurs enfants et sur celui de leur ville au passé millénaire. Entre révolte et résignation, chaque famille est seule face à ses propres décisions…

Dire que l’on est « pour » ou « contre » le nucléaire ne change rien à la réalité. Au contraire, ce sont ces jugements qui font qu’on n’examine pas la réalité. Avec les jugements, on évacue la démarche d’essayer de comprendre. On reste en surface des choses. Dans tous les débats sur le nucléaire, il y a eu beaucoup d’échanges de dogmes mais aucune volonté de comprendre le nucléaire en soi. Alain de Halleux

Après un diplôme d’ingénieur en chimie nucléaire, Alain de Halleux se tourne vers le reportage photographique puis la réalisation de films. « Fasciné par la radioactivité, son invisibilité, son mystère, il se rend compte que la science ne propose qu’une interprétation de la réalité, essentiellement quantitative. Saisir une caméra lui semble être une meilleure manière de comprendre le monde ».

Réalisateur de fictions et documentaires, Alain de Halleux a consacré six années à la réalisation de films sur le nucléaire. Il a notamment réalisé sur cette question deux autres films qui ont été proposés en projection comme Welcome to Fukushima lors de sa venue le 16 novembre 2013 à la MLIS, R.A.S. rien à déclarer (2009, disponible en DVD dans les médiathèques de Villeurbanne), Chernobyl 4 ever (2011, disponible en DVD), ainsi que Les Invisibles (2009) et la série webdocumentaire Récits de Fukushima (2012).

En savoir plus sur Alain de Halleux


Retrouvez ici les films d'Alain de Halleux disponibles en DVD dans les médiathèques.

Retrouvez ici les films de la sélection "Caméras de l'environnement" disponibles en DVD dans les médiathèques.

ACCÉDEZ EN CLIQUANT ICI À TOUS LES FILMS EN VOD, AVEC EN PREMIÈRE PAGE LES TOUTES DERNIÈRES NOUVEAUTÉS ! Vous pouvez aussi affiner votre recherche dans la colonne située à gauche, par genres, réalisateurs, thématiques, etc. 

En cours de chargement ...
Ce film est interdit aux moins de 16 ans.