Le mari et le fils de Marie, officier de police, sont assassinés par un trafiquant de drogue argentin qu'elle avait arrêté quelques mois plus tôt. Un beau portrait de femme tout en intensité dans un paysage grandiose…

Inédit en DVD dans les médiathèques.

(...) Avec son deuxième film, l'écrivain et scénariste Santiago Amigorena semble rêver d'un cinéma pur et dur, comme le visage de Marie-Josée Croze, qui joue Marie. (...) Elle a tout l'air d'un fantôme errant. Face à elle, les gens sont trop habitués au désespoir ou trop occupés à sauver leur peau. Dans ce décalage, Santiago Amigorena trouve une matière fertile, inédite. Et la piste fragile d'une humanité commune. (...). Frédéric Strauss, Télérama, 2011.

Amigorena parvient à doser habilement les nécessités du thriller et l'observation humaine. Il crée aussi un beau portrait de femme auquel la Québécoise Marie-José Croze donne une véritable intensité. Jean A. Gili, Positif.

Après Quelques jours en septembre (2004), variation auteuriste autour du film d'espionnage, Santiago Amigorena détourne cette fois-ci les codes d'un autre genre : le "revenge movie". Volontairement minimaliste, le récit d'Another silence se concentre sur le personnage quasi mutique interprété par Marie-Josée Croze, à la recherche de l'assassin de son mari et de son fils. Sa lente quête meurtrière, comme un long road-movie parsemé d'éclats de violence, tient plus de l'errance métaphysique que du massacre musclé à la Charles Bronson ou du délire référentiel à la Kill Bill. C.L. L'Annuel du cinéma 2012.


Retrouvez d'autres films de Santiago Amigorena en tant que scénariste et/ou réalisateur disponibles en DVD dans les médiathèques.

Retrouvez d'autres films de cinéastes argentins disponibles en DVD dans les médiathèques.

Retrouvez d'autres films de la sélection Visions du cinéma latino-américain disponibles en DVD dans les médiathèques.


Retrouvez " au fil du parcours... " d'autres films de cinéastes originaires d'Amérique latine.


En cours de chargement ...
Ce film est accessible pour un public entre 16 et 99 ans.

On en parle ...